Emploi dans les restaurants ou cuisines scolaires?

La Fédération n’ayant pas elle-même de réfectoires ou cuisines scolaires, nous vous prions d’adresser vos recherches d’emploi directement aux associations. Les demandes adressées à la Fédération ne seront pas traitées. Vous en trouverez les coordonnées des associations sous l’onglet Nos Membres

Un mot de Madame Esther Alder

Conseillère administrative de la Ville de Genève et Présidente du GIAP

AU RESTAURANT SCOLAIRE DES ASSOCIATIONS POUR PRODUIRE ET SERVIR LES REPAS

13 associations de cuisines et restaurants scolaires assurent la production, le service des repas et la facturation. Actives depuis plus de 100 ans pour les plus anciennes d’entre elles, ces associations sont à l’origine de la prise en charge des enfants en dehors du temps scolaire. La Ville de Genève les subventionne.

Il est important de rappeler qu’elles sont gérées par des comités bénévoles. Certaines associations sont formées de parents d’élèves. Il est possible de les contacter et de les rejoindre.

L’alimentation est aujourd’hui au cœur de nombreux enjeux politiques, sanitaires et environnementaux. Il est donc essentiel d’inciter très tôt les enfants à se nourrir de manière variée et équilibrée et de les sensibiliser au développement durable. Il en va non seulement de leur santé, mais aussi de l’avenir de notre planète.

Dans ce but, la Ville de Genève promeut une alimentation saine, locale et de qualité dans les restaurants scolaires qu’elle subventionne. Elle s’appuie sur les garanties offertes par le label * Genève Région – Terre Avenir » (GRTA). Grâce à l’engagement des associations de cuisines et restaurants scolaires, près de 50 établissements offrent ainsi chaque jour à quelque 6’000 enfants un menu composé de produits labellisés GRTA. La Ville veille aussi à élargir l’univers gustatif des enfants. Il est important de leur inculquer le plaisir de manger afin de faciliter l’adoption de bonnes habitudes alimentaires. Enfin, la Ville attire leur attention sur la nécessité de bannir le gaspillage alimentaire à travers diverses animations.

Les restaurants scolaires ne sont pas simplement des locaux où les enfants des écoles genevoises prennent leur repas. Ils sont aussi des lieux d’éducation, dans lesquels les élèves apprennent petit à petit à devenir des citoyens et des consommateurs responsables !

Impression Ville de Genève

AU RESTAURANT SCOLAIRE

Esther Alder, Conseillère administrative

Une question ? Une suggestion ? Contacter :

Mai 2018 – Graphisme : Claire Dalcorgo

  • Service des écoles et institutions pour l’enfance de la Ville de Genève
  • tél. 022 418 48 02
  • www.ville-geneve.ch – (mot clé : manger au restaurant scolaire)
  • Votre association de restaurant scolaire.

Genève, ville sociale et solidaire

6’000 élèves mangent chaque jour dans les restaurants scolaires de la Ville de Genève.

DES REPAS DE QUALITÉ

Les Chef-fe-s de cuisine des 13 associations de restaurants scolaires préparent quotidiennement des repas pour les enfants. Ils élaborent les menus avec soin, cherchant à la fois à leur faire plaisir et à leur faire découvrir de nouveaux univers gustatifs.

Les équipes de cuisine soignent le choix de leurs produits.

DES PRODUITS LOCAUX DANS L’ASSIETTE

Les denrées de la région labellisées « Genève Région – Terre Avenir » (GRTA) sont privilégiées. Chaque jour, au moins deux produits GRTA sont proposés dans les menus et, une fois par mois, un menu 100 % GRTA est servi.

Au restaurant scolaire, chaque enfant mange toujours :

  • un aliment riche en protéines comme de la viande, du poisson, du fromage, des œufs ou du tofu,
  • un féculent comme du riz, du blé, des pommes de terre, du pain ou des légumineuses ;
  • des légumes;
  • un dessert : le plus souvent un fruit ou un dessert lacté;
  • de l’eau.

DES REPAS EN GROUPE ** Le nombre d’enfants accueillis dans les restaurants scolaires ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui, plus de 50 % des élèves mangent à l’école. Les 47 réfectoires accueillent chacun une centaine d’enfants. Les élèves mangent en deux services distincts : de 11h40 à 12h30 ou de 12h30 à 13h20.

Les enfants sont accompagnés par des animateurs ou des animatrices parascolaires du Groupement Intercommunal pour l’Animation Parascolaire (GIAP) qui encadrent les enfants et les incitent à goûter de tout.

DES PLATS SAINS ET ÉQUILIBRÉS

Tous les restaurants scolaires en Ville de Genève sont certifiés « Fourchette verte junior ». Ce label atteste que les menus sont variés et équilibrés et servis dans un environnement sain.

DES ANIMATIONS

La diététicienne du Service des écoles se rend régulièrement dans les restaurants scolaires pour partager le repas avec les enfants. Elle veille à ce qu’ils soient sains et respectent la pyramide alimentaire en combinant les aliments dans leur juste proportion.

Les enfants découvrent certains aspects de l’alimentation au travers d’animations. Ils participent à la « Semaine du goût » qui vise à développer le plaisir de manger et aux animations « Croquons local au restaurant scolaire ! » qui interrogent la provenance des aliments. D’autres projets sont proposés autour de thématiques variées comme : l’élaboration de menus par les enfants, le gaspillage alimentaire, la découverte de recettes d’ici et d’ailleurs, le respect et la convivialité à table.

Une société spécialisée supervise et vérifie les pratiques des cuisines scolaires en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire. Les cuisines respectent toutes les normes dans ce domaine.

Nos partenaires

  • Le GIAP,
  • Le DFJ – Département de la formation et de la Jeunesse (vacances scolaires), anciennement le DIP,
  • ECO – Service des Ecoles et institution pour l’enfance – La Ville de Genève,
  • Le SSEJ –  Service de santé de l’enfance et de la jeunesse,
  • L’Hospice général,
  • Fourchette verte,
  • GRTA,

Le GIAP

STRUCTURE

Le Groupement Intercommunal pour l’Animation Parascolaire (GIAP) assure la gestion du parascolaire depuis 1994. Institué par la Loi sur l’instruction publique, le Groupement est rattaché à l’Association des communes genevoises (ACG). A ce jour, 42 communes ont adhéré à cette institution.

Les repas sont de la responsabilité des communes et gérés par celles-ci ou par les associations de cuisines et restaurants scolaires.

L’interaction avec les communes permet de pratiquer une politique de proximité, de répondre de manière différenciée aux besoins exprimés par les collectivités locales et d’ajuster l’offre à la demande.

Le conseil intercommunal en est l’organe suprême. Il se compose d’un représentant par commune membre et de quatre représentants de l’Etat.

Le comité est élu pour quatre ans au début de chaque législature. Composé de neuf membres, il est présidé par Mme Esther Alder, conseillère administrative en charge du Dpt de la cohésion sociale et de la solidarité, Ville de Genève.

La direction du GIAP est assurée par Monsieur Alain Rütsche, Directeur général de l’Association des Communes Genevoises, alors que la direction opérationnelle est assurée par Monsieur Nicolas Diserens.

Les charges sont réparties en fonction de la population des communes membres et de la fréquentation parascolaire sur leur territoire. L’Etat assume 10% du coût publique. Les communes quant à elles prennent en charge le 90% de ce même coût.

Une participation financière est demandée aux parents. Elle est adaptée à la situation de chaque famille et, en cas de besoin, des rabais allant jusqu’à l’exonération totale sont accordés.

LE GIAP EN BREF

Plus de 1’000 animateurs et animatrices sont actifs-ves au sein du GIAP et encadrent en moyenne 12’400 enfants à midi et 5’100 les après-midis. Leur formation initiale est assurée par le Centre d’étude et de formation pour travailleurs sociaux (CEFOC). Une formation continue, individuelle ou en équipe, leur est proposée tout au long de l’année.

Le service parascolaire fonctionne grâce à un réseau de compétences socio-éducative et administrative mis en place sur le terrain auprès de 138 équipes réparties dans le canton. 20 responsables de secteur agissent de manière locale sur délégation des responsables « Prestations » et « Ressources Humaines terrain » et répondent rapidement aux besoins spécifiques des communes et des partenaires.

NOS OBJECTIFS INSTITUTIONNELS
  • Offrir aux enfants un encadrement de qualité assuré par des professionnels de l’animation parascolaire.
  • Contribuer au développement et à l’intégration sociale harmonieuse des enfants en âge de scolarité des cycles élémentaire et moyen.
  • Favoriser une action éducative complémentaire à celle de la famille et de l’école.
  • Agir dans le sens de la prévention sociale.
  • Assurer l’accessibilité de la prestation pour chaque enfant: aucun enfant ne doit être exclu en raison des ressources modestes de ses parents.

Groupement intercommunal pour l’animation parascolaire

·        ACCUEIL (NE PAS SUPPRIMER)
·        LE GIAP
·        MY GIAP
·        PARENTS
·        INSCRIPTIONS
·        LIEUX PARASCOLAIRES
·        EMPLOIS
·        COMMUNICATION
·        CONTACT